Facebook vous permet, entre autres choses, de « poker » vos amis.
Poker ? Ah oui, pardon, … d’envoyer un poke à vos amis, pour être plus juste.

En pokant un ami, c’est comme si vous lui tapiez sur l’épaule ou le poussiez du doigt pour lui dire « salut, je suis là ». C’est le sens officiel et, du moins, le plus politiquement correct.

 

 

poke

 

Curieux de nature, vous avez sans doute voulu connaître la traduction du terme poke  en français, et oh surprise, poke peut également être traduit par fourrer, bourrer, bref un tantinet moins glamour qu’une petite tape sur l’épaule !  En effet, pour certaines personnes, envoyer un poke a quelqu’un, peut vouloir signifier le fait d’envoyer un message qui dispose d’un caractère faisant parti du domaine de la séduction, et donc qu’il s’agit d’une proposition qui s’apparente plus à de la drague.

Alors, comme chaque membre peut avoir sa propre traduction du mot poke, il convient de l’utiliser avec précaution. Surtout si vous souhaitez attirer l’attention de votre patron ou votre belle-mère. Vous pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu !

Notez que depuis la mise en place du journal Facebook et de la photo de couverture, le poke a été dissimulé dans le menu déroulant à coté du bouton pour envoyer un message, le rendant pas très facile d’accès. Il est possible de poker un ami ou n’importe quel membre du réseau social, dès lors que celui-ci ne l’a pas empêché dans ses paramètres.

Taggé sur :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *